Scott’s last expedition

Juillet 2012

Dernière sortie  » scolaire  » de l’année pour les enfants, plus particulièrement pour Sofiane.
Étant donné qu’il aime beaucoup lire des histoires vraies, je l’ai emmené avec son groupe du lundi à l’exposition de Scott’s last expedition (la dernière expédition de Scott).
Ici, il est considéré comme un héros. Voici une partie de sa biographie pris sur Wikipedia.
 » Robert Falcon Scott, né le 6 juin 1868 près de Plymouth et mort le 29 mars 1912 sur la barrière de Ross en Antarctique, est un officier de la Royal Navy et un explorateur polaire britannique, considéré comme l’une des principales figures de l’âge héroïque de l’exploration en Antarctique, sur lequel il dirige deux expéditions : l’expédition Discovery (1901-1904) et l’expédition Terra Nova (1910-1913). Au cours de la seconde, Scott mène un groupe de cinq personnes au pôle Sud le 17 janvier 1912. Pensant être les premiers à réussir cet exploit, ils découvrent que l’expédition norvégienne de Roald Amundsen les avait précédés de quelques semaines. Sur le chemin du retour, tous vont mourir d’épuisement, de faim et de froid.  »

C’était vraiment très intéressant et déroutant de voir à quel point des chercheurs, zoologistes, docteurs et explorateurs pouvaient aller aussi loin et se mettre dans de tels dangers pour la recherche, la découverte, la science mais aussi et surtout concernant Capitaine Scott pour la fierté d’avoir atteint un but avant un autre et par ce biais acquérir de la notoriété à son retour car je le rappelle lors de la deuxième expédition Capitaine Scott et son équipe étaient en concurrence avec une équipe de norvégiens et c’est d’ailleurs cette équipe qui atteindra le pôle sud en premier.
Sur le chemin du retour, toute l’équipe du Capitaine Scott mourra de faim, de froid et de fatigue. A ce jour, on peut visiter son camp au pôle Sud qui a été conservé au même endroit où l’équipe l’avait laissé.
Voici une statue qui se trouve à l’extérieur du musée représentant Shakleton qui prend contact pour la première fois avec les régions polaires en tant que troisième officier lors de l’expédition Discovery menée par Robert Falcon Scott, qu’il doit quitter avant son terme pour raisons de santé.

En 1921, il retourne en Antarctique avec l’expédition Shackleton-Rowett, dans l’intention de mener à bien un programme scientifique et des explorations. Avant que le travail ne commence, quelques heures après avoir jeté l’ancre dans l’anse de Grytviken en Géorgie du Sud, Shackleton meurt d’une crise cardiaque dans sa goélette, le Quest.
Des vidéos avec des photos de lui et son équipe lors des deux expéditions.

Vidéos 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7

Nous écrire un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s