6 mois déjà !

Voilà 6 mois déjà que notre petit dernier est venu agrandir notre famille. Je profite donc de cette nostalgie de voir les 6 premiers mois déjà derrière nous pour rédiger quelques articles le concernant et concernant cette période si intense en émotions.

Pour la petite histoire, cela faisait 4 ans que nous souhaitions avoir un autre enfant mais le chemin a été difficile, très difficile… Moi qui n’avait jamais eu aucun problème à ce niveau là je me suis vite rendu compte que d’avoir un enfant était une bénédiction et que ce n’était pas si simple à avoir comme ce fut toujours le cas pour moi.

Je voulais aussi et surtout vous parler de mon cheminement vers l’accouchement naturel que je pensais impossible voir totalement arriéré il y a encore 8 ans.

Pour mon premier, j’ai accouché à l’hôpital avec une péri dont mon dos ne s’est pas remis avant deux ans. Quand à l’accouchement cela à été un cauchemar de A à Z, pareil bien deux ans pour m’en remettre et penser pouvoir en avoir un autre un jour. Pour info, je n’ai pas pu marcher pendant deux jours après mon accouchement car j’avais reçu trop de doses !!! Mon bébé n’avait pas la force de téter et a dû boire au verre pendant plusieurs jours (ce n’est que bien plus tard que j’ai fait le lien).

Pour ma deuxième, je pensais quand même prendre la péri étant persuadée de ne pas pouvoir/savoir accoucher sans mais les choses ne se sont pas passées ainsi. En 30 minutes et une poussée c’était bouclé, juste le temps de partir à l’hôpital en ambulance. Je n’ai donc pas pu avoir ma péri et quelle joie ! 30 mn après je marchais et je n’ai souffert d’aucun mal de dos les mois et les années qui ont suivi et aucun problème pour allaiter !

Pour mon troisième, je me suis dit alors là NO péri et accouchement en centre de naissance dans une baignoire en mode naturel. Je savais à présent que les contractions et la douleur étaient nécessaire pour un accouchement naturel et que cela faisait parti du processus donc j’étais prête psychologiquement à gérer la douleur coûte que coûte pour avoir un accouchement totalement naturel qui respecterait mon corps mais surtout mon bébé. On m’a ensuite proposé d’accoucher à domicile mais je ne me sentais pas, je voulais accoucher à l’hôpital car mon appartement avait des problèmes d’insalubrité et je voulais absolument accoucher dans l’eau et vivre cette expérience avec ce bébé tant attendu ! Mais idem, là encore, les choses ne se sont pas passées comme prévu, mon troiz, j’ai battu mon propre record, est arrivé en 5 minutes ! Oui, oui, du coup accouchement à domicile en solo avec papa qui l’a réceptionné en mode zen attitude.

Je résume, premier accouchement  » Je veux ma péri ! Je l’ai  », deuxième accouchement, je dis que je veux une péri car je suis persuadée que je suis incapable d’accoucher sans et au final j’accouche sans péri et pour mon troiz, je ne veux pas accoucher à domicile mais à l’hôpital et j’accouche à domicile carrément en solo ! Bref rien ne ce sera passé comme prévu mais que de bon souvenirs.

Tout ça pour dire que mes plus beaux accouchements auront été sans péri et que si on comprend bien ce qu’il se passe dans notre corps lors d’un accouchement on peut toute gérer la douleur et accoucher sans péri et vivre un magnifique accouchement dans le calme, sans cris et stress (pas pour les cas de complications je précise). Jamais je n’aurai été capable de réaliser ça si mes deux derniers accouchement n’avait pas été si rapide car j’aurai de suite pris la péri de peur de souffrir ne sachant pas ce qu’il se passait en moi faute de connaissance sur l’accouchement.

Je tiens donc à remercier toutes les mamans qui m’ont aidé dans ce cheminement de l’accouchement naturel. Mon amie de France (elle se reconnaîtra, 1000 merci pour ton soutien pendant les épreuves, merci de m’avoir fait comprendre que j’en étais capable et pour m’avoir conforté dans mon choix du 100% naturel). Un grand merci à F. de Facebook qui était la preuve vivante que l’on pouvait accoucher chez soit et en solo, cela m’a permis de ne pas paniquer quand j’ai vu que ça allait se jouer là tout de suite et un grand merci à toutes les mamans de Facebook qui postaient pleins d’articles sur l’accouchement naturel et qui ont répondu à beaucoup de mes questions, parfois sans même qu’elles ne sachent que j’attendais un enfant.

Quelques souvenirs que je partage avec vous… voir mes deux grands par la fenêtre courir vers la maison leur visage emplit de bonheur de découvrir leur petit frère… ma fille les larmes aux yeux me disant  » Ce sont des larmes de joie maman, t’inquiète pas  »… voir mon grand le porter dans ses bras comme s’il portait un papillon blessé… entendre ma fille me dire  » heureusement qu’on fait l’école à la maison sinon on ne le verrait pas de toute la journée  »… voir mes amies heureuse pour moi… des choses banales qui lorsqu’on les a attendu des années prennent tous leur sens.

Quelques images du gâteau offert par mes amies de Londres après la naissance. I miss you so much…

IMG_1005IMG_1004IMG_1022

A toutes les mamans ou futures mamans qui vivent des fausses couches à répétition ou qui attendent depuis des mois voir des années pour que le test affiche positif, oui c’est possible, même quand on y croit plus et que tout annonce que le chemin va être très compliqué, alors surtout ne désespérez pas et ne lâchez rien !

Ici quelques vidéos qui m’ont beaucoup apporté enceinte pour mieux comprendre comment ça se passait et comment appréhender l’accouchement naturel.

Vidéos en 3D sur l’évolution du bébé tout au cours de la grossesse.

Accouchement dans l’eau

La sortie en bébé en 3D

Pourquoi cette envie d’accoucher naturellement ?

Se préparer à un accouchement sans péri

21 réflexions sur “6 mois déjà !

  1. Accoucher à la maison est légal, une récente étude indique même que le risque de mort né à la naissance est un peu plus important en hôpital. Pour ma part, mon bébé est arrivé en 5 minutes donc pour sa survie il fallait accoucher sur place et surtout pas à l’hôpital. L’hôpital même pendant mon suivi de grossesse m’a demandé si je ne souhaitais accoucher à l’hôpital, je ne pense pas qu’il me l’aurait proposé si cela était criminel. La plupart des mamans qui choisissent ce mode d’accouchement sont pleinement consciente des avantages et des inconvénients et l’hôpital peut aussi s’avérer finir par un drame hélas. La peur de l’hôpital est rarement la cause d’un choix d’accoucher à la maison.
    http://www.parents.fr/Actualites/Accoucher-a-la-maison-n-augmenterait-pas-le-risque-de-complications-2201829?utm_source=Newsletter&utm_campaign=quotidienne&utm_medium=objet_1&utm_content=bouton

    Pour ma part, j’ai failli mourir une semaine après mon premier accouchement d’une septicémie car j’avais attrapé une infection à l’hôpital donc les risques sont partout hélas. Je n’aurai pas eu cette infection à la maison. La péridurale m’a laissé sans jambe pendant 3 jours, et mon bébé était KO, pour ne pas dire shooté. On aurait pu m’apprendre à gerer plutot que de me donner un péri directement sans m’expliquer les effets possibles.

    Je comprends de par votre terrible expérience que vous ayez ces propos et je les comprends, je pense que je tiendrais peut-être les mêmes, mais on ne peut pas non plus dire que l’accouchement à domicile est criminel, le mot est trop fort, une mère qui décide de faire un AAD n’est pas une criminel.

    Voici un bel exemple de la beauté d’un accouchement à domicile.
    http://bebe.doctissimo.fr/blog/17687-Une-jolie-video-d-accouchement.html

    Pour ma deuxième la sage-femme m’a crié dessus et pour mon premier enfant une sage-femme m’a regardé accoucher avec dégoût alors honnêtement, il y a du bien et du mal partout. A la maison tout ce fait avec bienveillance, douceur et amour.

  2. Merci Sabriya, oui heureuse, c’est le mot ! Pour dormir seul non aucune idée car ici c’est cododo donc je ne serais te dire, par contre le faire dormir avec un de ses frères et sœurs ça peut le faire mais franchement 1 an profite encore il est tout petit 😉

  3. Je suis heureuse de vous rebooster Fanny. Idem la première FC a été catastrophique, j’ai pensé y rester… mais en lisant sur un forum une maman qui en avait vécu je me suis dit que je devais persister… c’est pas simple je vous l’accorde car ça a continué mais bon au final, on y est arrivé, je ne sais pas par quel miracle car une opération entre ces FC à une ovaire m’a bouché une trompe donc vraiment ce n’était pas gagné.

  4. salem aleyki ya oukhti!!
    Ahlala… jeviens de lire ce post…ca me fait revenir un an et demi en arriere ^^…idem…pas prévu non plus…mari en route et toute seule avec tous les enfants au dodo..bébé est venu tout seul… c »est laccouchement que j ‘ai le plus apprécié…pas de bruit..dans l » intimité la plus totale…et le seul où jen’ai pas souvenir de la douleur du passage de la tete du bb ^^…a refaire hein lol

    J »espere que vous allez tous bien de votre cote..dsl je suis sur clavier azerty…

  5. Je reviens sur votre blog pour la première fois depuis des mois, à la recherche de tout autre chose, et je tombe sur cet article. Hé bien, d’accord on ne va rien lâcher, malgré des FC récurrentes très difficiles. Très belle journée à vous, cet article m’inspire beaucoup d’optimisme 🙂

  6. Merci beaucoup pour ce beau témoignage, pour ces partages toujours aussi généreux et d’apporter un peu d’espoir à celles qui patientent de la venue d’un bébé.

  7. Je ne peux pas m’empêcher de me révolter contre ce que je lis. Accoucher sans péridurale est un choix, une belle aventure que je trouve magnifique. Mais, accoucher à la maison est criminel et révoltant. Mon bébé serai MORT si j’avais accouché chez moi. Et ça a été un accouchement rapide par voie basse, absolument pas qualifié à risque et pour lequel on aurait pu prévoir une éventuelle complication. Mais voila, malgré un test NÉGATIF au dépistage du strepto B au 9ème mois, mon bébé a été infecté par cette bactérie lors de l’accouchement et dans les 24 h qui ont suivi a fait une méningite. et chaque minute a été importante. s’il avait été pris en charge ne serait-ce qu’une demi-heure plus tard, je n’aurai pas de petit garçon aujourd’hui. Je ne comprends pas qu’on puisse souhaiter cela et ne pas se rendre compte de l’avancée pour les femmes et les bébés dont nombre d’entre eux ont été sauvés depuis que l’environnement médicalisé permet d’être suffisamment réactif pour faire face à des hémorragies de la délivrance ou des complications et infections de l’enfant. C’est seulement mon point de vue, je voudrais juste que les mamans qui s’engagent dans cette vois aient bien conscience des risques qu’elles prennent. Mon histoire m’oblige et me légitime à vous tenir ces propos. Parce que la vie de mon bébé est bien plus importante que ma peur de l’hôpital…

  8. salam

    Heureuse de voir que tu es heureuse lol!

    Profites bien de ton loulou, le mien a fait ses 1 an. Ca passe trop vite, je le chouchoute à fond. Bon je sais pas trop ce que cela va donner lol, car je le couche encore au sein comme un nouveau né et qu’est ce qu’il aime ca lol!

    D’ailleurs si t’as une astuce pour qu’il s’endort seul, je suis preneuse…

  9. Bravooo !!! pour l’info je n’ai jamais pris la péridurale car j’avais plus peur de la piquouse que des contractions lol. Pour mon 4 ème j’ai eu la chance d’accoucher dans une salle « nature » c’est super chouette aussi.

  10. Bonjour, Je découvre votre blog (je ne sais pas bien encore comment j’ai pu passé à coté…) je suis maman d’une petite fille née en 2014 et orthophoniste débutant bientôt une formation Montessori 🙂 Je pense que votre blog va beaucoup me servir, mais je commente juste car j’ai été très émue de votre post concernant vos accouchements. J’ai moi aussi accouché sans péri et je pense comme vous que la connaissance de notre corps et de son fonctionnement est la clé, ainsi que bien sûr savoir que cela est possible et que nous en sommes sans doute toutes capables. Je suis maintenant choquée de voir comment l’accouchement est traité dans les médias, et les images négatives sans cesse associées à cet acte fort et magnifique… Vive l’accouchement naturel!! 🙂

  11. Assalam’Alayki
    Tu m’as beaucoup touchée par ton témoignage barakallahoufiki , nous aussi la derniere c’était solo mio on vous fait de gros bisous

  12. Salam alayki ton témoignage est très touchant, baraka Allahofiki d’avoir partagé ton expérience.
    Sinon j’espère que tu va bien ainsi que toute ta famille♥

  13. Salam alaykom,

    Magnifique récit pleins de douceurs et d’émotions^^

    qu’Allah taala vous preserve toi et ta petite famille

    bisous

  14. Magnifique… 🙂
    Merci pour ce partage, vos deux derniers accouchements font rêver !
    Profitez bien de ces moments en famille.

  15. Quel beau témoignage….! Pour ma part, j’ai accouché de mes 5 enfants 100% naturel, mais avec le soutien de la sage-femme….Pour la première, j’ai accouché à la maison et j’ai atteri à l’hôpital pour des complications. Le deuxième à l’hôpital, mais je refusais la péri. J’ai eu la chance d’avoir une doula pour celui-là, qui m’a beaucoup aidé à garder le cap pour un accouchement naturel. Puis, les autres en maison de naissances, que de beau souvenir. Et, le dernier, je le prévois à domicile au milieu des cartons…Mais, je me réjouis beaucoup car j’aurai ma doula et ma sage-femme qui m’aura suivie toute la grossesse. Voilà…J’ai une telle peur de l’hôpital, alors, je fais tout pour l’éviter.

Nous écrire un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s