Les chiffres rugueux

Inès reconnaît de 1 à 3 à présent. On y a passé du temps mais enfin c’est fait ! Du coup elle a commencé l’écriture dans le sable et nous sommes passés au trois chiffres suivants.
Coloriage.Tout ce que l’on peut faire autour des chiffres rugueux. Leçon en trois temps.Écriture dans le sable.
Faire apparaître le chiffre en coloriant par-dessus.Faire correspondre le chiffre rugueux au dessin.
Faire correspondre le chiffre en bois sur le chiffre rugueux.Tracer le chiffre avec le chiffre en bois.Colorier le chiffre à l’intérieur.Peindre le chiffre.
Les colorier.

Les positions avec la ferme

Inès travaille avec la ferme afin de réviser et apprendre de nouvelles positions.
Elle installe la ferme à sa guise.
Place le chat sur la cheminée.
Place le mouton derrière l’arbre.
Place la vache dans la ferme. Hum ! Étrange, en même temps il y a aussi un cochon sur le toit.

L’école avec Inès ces trois dernières semaines

Depuis qu’Inès a vu son amie faire beaucoup de puzzle elle y a enfin pris goût ! Voilà l’atout de travailler avec d’autres enfants de temps en temps.Assembler des boîtes les unes dans les autres.
Le sac mystère.Les couleurs en anglais avec la boîte numéro 2.Les barres rouges.
Elle prend la barre et glisse sa main dessus sur toute la longueur avant de la poser sur le tapis.
Les boîtes à sons.
Et pour le fun, une dernière photo. Qui a dit qu’il fallait rester assis à une chaise pour apprendre ? Qui a dit qu’on ne pouvait pas apprendre en fermant les yeux et en se mettant une plume dans les cheveux ?

Apprendre à reconnaître son prénom

Depuis que j’ai adopté la pédagogie Montessori, je ne fais faire aucun graphisme sur papier à ma fille, donc elle n’en a jamais fait ou alors une ou deux fois un chiffre ou deux ici et là, elle fait le graphisme avec les formes à dessin et les planches rugueuses dans le sable depuis toute petite.J’ai voulu aujourd’hui commencer à apprendre à Inès à reconnaître son prénom, donc j’ai écrit son prénom avec des points et elle a repassé par-dessus comme je faisais faire à Sofiane étant petit qui lui ne faisait pas la méthode Montessori à cette époque. J’ai été très surprise en la voyant écrire son prénom presque en une seule fois. Cela a pu me confirmer que le mieux pour un enfant c’est de ne pas faire de graphisme sur papier et que les formes à dessins et les planches rugueuses sont amplement suffisantes.

1, 2, 3…

Une petite idée de plus pour faire mémoriser les chiffres en plus du matériel des chiffres rugueux.
On prend les trois chiffres sur lesquels on travaille et Inès doit faire un tracé autour puis colorier à sa guise à l’intérieur.
undefinedundefinedElle a décidé de les couper et de les coller dans son cahier.
Ensuite, elle a fait son petit cahier de maths que Mamie lui a offert car Inès aime le matériel Montessori mais elle ne peut pas ce passer de ses petits cahiers où elle peut griffonner.

C’est la rentrée d’Inès !

Exercice de dextérité.
Les blocs de cylindre.On reprend les chiffres avec la leçon en trois temps.Pour continuer à mémoriser les chiffres, je propose à Inès de colorier au-dessus du chiffre afin de voir apparaître le chiffre 1. Elle a fait ça avec enthousiasme, ça faisait plaisir à voir.Elle a même remarqué le 1 de l’autre coté du papier.
Je lui ai ensuite demandé de faire correspondre ses dessins aux chiffres.
Pour finir cette première journée  »d’école », Inès a voulu faire la tour rose.

Les cadres

Inès et les cadres, le retour. Une école Montessori a du fermer ses portes à côté de chez moi car la mairie augmentait le loyer et l’école n’arrivait pas à suivre. J’ai donc récupéré deux cadres pour 5 pounds et les barres rouges et les barres rouges et bleues pour 23 pounds l’équivalent de 26 euros, sachant qu’elles coutent assez chère normalement environ 40 euros chacune.Sofiane sait faire ses lacets mais bizarrement il a du mal à faire ce cadre.Étape 1.Étape 2.

Inès avant les vacances

Inès reprend les formes à dessin qu’elle a longtemps boudé.
Par contre le découpage elle ne le boude pas. Elle y passe au moins trente minutes par jour.
Inès a enfin terminé seul le puzzle de sa mamie, elle n’est pas très puzzle comme pouvait l’être Soso à son âge, mais à force de voir sa copine y passer parfois trente minutes à le refaire et à le refaire cela l’a motivé à en venir à bout elle aussi.
Madame a fini son collage de gommette. Encore une superbe idée de mamie !
Et voici la première approche vivant/non-vivant et c’est un sans faute. I’m singing in the rain !