Comment présenter une activité à votre enfant selon la pédagogie Montessori ?

– choisissez un endroit et un moment calme où vous et votre enfant êtes disponibles.
– présentez l’activité avec un minimum de mots, faites des gestes lents et des petites pauses à chaque étape afin que l’enfant voit bien ce qu’il a à faire. Nos gestes d’adulte sont souvent trop rapides pour les petits.
– la présentation effectuée, le matériel remis en position initiale, proposez à l’enfant de faire l’activité à son tour.
– n’intervenez que s’il vous le demande. Ne l’interrompez pas, un simple encouragement peut le déconcentrer.
– l’activité finie, montrez-lui comment ranger le matériel et expliquez-lui qu’il pourra refaire cette activité quand il le souhaite.
– veillez à laisser le matériel présenté à portée de main de l’enfant.
– n’imposez pas une activité à votre enfant. Quand une activité ne convient pas, c’est qu’elle ne répond pas à ses besoins de découverte du moment. Rangez le matériel, vous le ressortirez plus tard.

Source: 100 activités Montessori. Marie-Hélene Place.

Je rajouterai à cette très bonne explication, que lors de la démonstration, il faut, nous éducateur, montrer un air enjoué et sérieux afin de donner envie à l’enfant de le faire à son tour. Une fois la démonstration terminée, je dit à l’enfant  » Aimes-tu ?  » Est-ce que tu aimes ce que j’ai fait ? » L’enfant répond oui. De là on lui dit  » Est-ce que tu veux le faire toi aussi ?  ».

La ligne rouge

Voici une charte qui explique toutes les possibilités de la ligne rouge que l’on trouve dans toutes les classes Montessori 3-6 ans.
Personnellement je n’en ai pas car j’ai de la moquette dans la salle de classe, de plus mon propriétaire ne sera pas très emballé si j’en met une dans le salon et qu’au moment de la retirer il y a des traces partout.

ligne14

Dénombrer jusqu’à 10

Une fois que l’enfant a réussit à assembler les barres rouges, on l’invite à faire de même avec les barres rouges et bleues lors d’une autre séance.
Une fois que les barres bleues et rouges sont assemblées on commence la leçon en trois temps et ici commence l’apprentissage du dénombrement.1er temps : voici 1, voici 2, voici 3. L’enfant répète après nous. On compte en pointant du doigt 1, et on compte 1. Puis 2 et on compte 1 ,2 et enfin 3- 1,2,3.
Lorsque l’on touche, on glisse le doigt sur un, puis deux etc.
2ème temps : montre moi 1, montre moi 2, montre moi 3. Peux-tu compter 1 ? Peux-tu compter 2 ? Peux-tu compter 3 ?
Quand l’enfant est à l’aise on peut mélanger les barres mais attention de ne jamais mélanger les chiffres. Ils doivent toujours être demandé dans l’ordre même si les barres sont mélangées.
Idem lorque l’on arrive à 7, 8 et 9 on peut mélanger les barres, mais on demande toujours dans le bon ordre, montre moi 8, montre moi 9, montre moi 10. Compte 8, compte 9, compte 10.
3ème temps  : montre moi 1 ? Montre moi 2 ? Montre moi 3 ? La même chose pour les autres chiffres. Toujours par trois.

De là on passe aux chiffres rugueux avec la leçon en trois temps.

Étapes suivantes :

Association des barres avec les chiffres :
On peut ensuite mélanger les barres et l’enfant devra mettre le chiffre à côté.

Les fuseaux : Buts directs : Manipulation des nombres comme des unités séparées et introduction du zéro. Progression : arithmétique de 0 à 9.

But indirect : Concept de groupe numérique.

Pour la présentation : Demander  à  l’enfant de lire les chiffres sur les boîtes de 1 à 9. Montrer 1, l’enfant dit 1 on met 1 fuseau dans le casier du 1 et on dit 1. Demandez-lui de lire 2, prendre 2 fuseaux que l’on met dans la main et compter en même temps 1-2. Prendre un élastique ou un ruban et attacher ces 2 fuseaux ensemble avant de les mettre dans le casier 2. Idem avec tous les autres chiffres. Quand toutes les cases sont remplies et qu’il n’y a plus de fuseaux dans le panier, pointer le 0 inscrit sur la boîte et demander à l’enfant s’il sait ce que c’est.  Lui faire constater qu’il n’y a plus rien dans le panier. Tu vois quand il n’y a rien on dit zéro.
A ce moment-là, sortir le chiffre rugueux zéro et le faire toucher  à  l’enfant, et lui faire écrire dans le sable à la fin de l’activité des fuseaux. Lui dire que dans la case  »0 » il n’y a aucune quantité mais qu’il a sa place.

Autre variante : Taper trois fois dans les mains, l’enfant doit nous donner trois fuseaux et les mettre dans le casier 3.
Lui demander 2 fuseaux, lui demander de les placer dans le casier 2.

A la fin, ranger les fuseaux pour toujours laisser les boîtes vides sur l’étagère.

La correction : Le panier vide. S’il reste des fuseaux on invite l’enfant a recommencer.
Remarque : Si l’enfant n’arrive pas à mettre l’élastique autour en faisant plusieurs tous, alors il met l’élastique sans tourner.

Les jetons :
Mélanger sur le tapis les nombres. On prend 1 et on met 1 jeton, on prend 2 et on met 2 jetons etc.
Après ceci on peut faire rentrer la notion de paire et impaire  en présentant cette notion de la manière suivante : le chiffre 1 a t-il un copain ? Non, alors c’est un chiffre impair. Le chiffre 2 a t-il un copain ? Oui, alors c’est un chiffre pair. Pour les autres chiffres impairs, demander à l’enfant : – Est-ce qu’ils ont tous (les jetons) ont un copain ? Non, alors c’est un chiffre impair en montrant les jetons. A la fin de la séance, on retire tous les chiffres impairs pour visualiser le fait que c’est un chiffre sur deux. Variante. Des idées pour travailler sur le dénombrement.
Dans cette activité l’enfant jette le dé, il compte les points et pose le même nombre de pomme sur l’arbre.
Pour télécharger le pommier, voici le lien du blog qui met en partage ce document.

Dénombrer jusqu’à 10

Certaines activités ont été  prises sur The learning ark

La série rose (Méthode de lecture Montessori)

Voici les instructions pour savoir comment organiser les boîtes de la série rose sur les étagères de la salle de classe et comment la présenter à l’élève.
Voici les étagères dédiées au matériel du langage. On dispose en ordre les différentes étapes de la lecture.
– le jeu  »Je devine ».
– les lettres rugueuses avec la méthode en 3 temps.
– faire correspondre des objets aux lettres rugueuses.
– faire correspondre des images aux lettres rugueuses. (Document fourni lors de l’achat)
– faire correspondre les grandes lettres mobiles aux lettres rugueuses.

– écriture spontanée.

On ne fait pas attention à l’orthographe à cette étape mais uniquement aux sons.
– La série rose (disposée à gauche sur l’étagère du bas).

Voici quelques explications sur comment présenter ce matériel.
Cette série se compose de 8 boîtes (8 étapes).
La première et la troisième boîte sont des images ou des objets si vous les avez. Les mots sont à écrire avec l’alphabet mobile (alphabet mobile imprimable fourni lors de l’achat).
L’enfant ouvre la première boîte et dispose les images ou les objets sur le tapis.
Assurez-vous que l’enfant connaît bien le vocabulaire des objets avant de commencer. S’il ne le connaît pas, on fait la leçon en 3 temps.
Il écrit ensuite les mots avec son alphabet mobile. Insistez bien sur la prononciation afin que votre enfant entende tous les sons.  » ssssssaaaaaaccccc  ». Je dis souvent à ma fille,  » Que te dis ton oreille?  » Elle me dit  » s  » et ainsi de suite avec tous les sons.
Il utilise les cartons roses où sont écrit les mots pour se corriger. L’enfant compare les lettres en les pointant avec son doigt.  »a » »a »,  »s » »s »,  »as ». Votre enfant mettra du temps avant de comprendre les syllabes donc il lira au départ ainsi  »s »,  »a »,  »c » et c’est normal.
On ne passe pas à la 2ème boîte tant que l’enfant ne maîtrise pas parfaitement la première.

La 2ème boîte est composée d’images et de mots. L’enfant pose les images sur le tapis.
Il écrit les mots avec son alphabet mobile en dictée muette et après avoir fini les trois boîtes, il y revient et les utilise en lecture. Il prend les 6 cartons roses, les lit puis les place en face de l’image qui correspond.
La troisième boîte suit le même principe que la première boîte en dictée muette (objets + alphabet mobile).

Les boîtes 4, 5 et 6 sont de la lecture. (Listes de mots, phrases courtes et phrases longues à lire).

La septième est une planche de jeux.
La dernière boîte est la boîte mystère.

Ce sont des verbes à lire, à mimer et à faire deviner aux autres enfants ou à l’éducateur.

Si vous souhaitez partager cet article sur votre blog merci de faire un copier coller du lien afin de respecter mon travail et mes recherches.

Série rose Montessori
Document sous droits d’auteur.

La ferme Montessori

Une ferme Montessori ? De grammaire ? A quoi cela sert-il ? C’est quoi le rapport entre une ferme et la grammaire ? Voici le panel de questions que j’ai pu entendre ou lire sur le net.

Beaucoup de personnes m’ont posé la question donc je me suis dis qu’il serait bien de faire un post sur le sujet pour éclairer un peu celles qui ne connaissent pas cette fameuse ferme car il faut vraiment courir à droite à gauche sur le net pour savoir comment l’utiliser. Je n’ai pas été formé sur cette ferme donc je met la conclusion de tout ce que j’ai lu sur le net. N’hésitez pas à venir compléter ce post si vous avez des supports qui en disent plus sur comment l’utiliser.

Voici mon dernier achat en date, une ferme. A la base la ferme Montessori est comme ceci et coûte TROP cher 99,99 pounds.

Et maintenant, voici la mienne à seulement 14.99 pounds en incluant les frais de port, trouvé sur Ebay.
Cette ferme est un matériel très important pour l’acquisition du vocabulaire. Des trois ans l’enfant utilise ce matériel en parallèle de l’apprentissage de la lecture.

3-6 ans.
Vocabulaire : Barrière, étable, fermier etc. Le nom des animaux ( mâle, femelle, petit). Le cris des animaux.
Introduction des déterminants : Donne-moi le cochon, donne-moi, un cheval, donne-moi la vache, donne-moi toutes les vaches etc.
Introduction des prépositions : Dans, derrière, sous, à côté. On utilise les barrières et l’étable en disant place le cheval derrière l’arbre, met la vache dans l’étable etc.
Les noms : vache, cheval, poule, coq, lapin, etc. Dire : Voici une vache, c’est son nom. On donne plusieurs exemples avec les animaux et on conclut en disant:  »Toutes les choses qui nous entourent ont un nom. »
Adjectif : Donne-moi ou montre-moi le gros canard, la petit poule, le coq rouge.
Conjonction : Mais, où, est, donc, or, ni. car. Exemple : Mais où est le chat? Donne-moi une vache ou un chat.
Verbe : Le chat grimpe, la vache mange, le fermier regarde etc.

Les formes à dessin & les trois écritures

Lors de mes soirées et mes nuits passées à lire ou visionner des vidéos sur la pédagogie Montessori afin de savoir comment utiliser tel ou tel matériel, je suis tombée sur une vidéo qui expliquait comment utiliser les formes à dessins pour écrire soit en français script, cursives ou arabe.

Pour les enfants qui écrivent en script, donc surtout pour les anglais on va faire faire des lignes qui vont de haut en bas en rectangle et ceux de la gauche vers la droite.
Pour les enfants de France qui donc écrivent en cursive on va leur dire de faire des vagues comme ci-dessous sur la photo, toujours de gauche à droite.
Et pour l’écriture arabe on demandera la même chose mais cette fois-ci de gauche  à droite.

La leçon en trois temps avec les chiffres rugueux

Les barres rouges et bleues étant acquises, nous avons commencé les chiffres rugueux avec la méthode en trois temps. Les deux premières leçons, Inès n’ayant jamais vu l’écriture des chiffres, elle était complétement perdue. Je me demande combien de temps on va passer dessus avant de passer à l’étape suivante.
undefined1ère étape :
Lui donner un chiffre un par un , lui nommer et lui demander de le toucher.
2ème étape :
Les disposer sur la table et lui demander : montre-moi 1, montre-moi 2, montre-moi 3.
Touche 1, touche 2 , touche 3.
Au bout d’un moment, vous pouvez mélanger les chiffres sur la table, mais par contre il faudra toujours demander les chiffres dans l’ordre. Donc si vous avez posé sur la table les cartes dans l’ordre suivant 3, 1, 2. Il faudra lui dire montre moi 1, montre moi 2, montre moi 3 et non montre moi 3, montre moi 1, montre moi 2.

La leçon en trois temps avec la boîte de couleur N.1

1ère étape : Nommer les couleurs en tenant dans sa main une couleur à la fois et non en posant directement les trois sur le tapis. Une fois chaque couleur nommée on les renomme une par une et on laisse l’enfant prendre la couleur et la toucher.
undefined2ème étape :  Nommer la couleur à l’enfant et trouver la couleur. Peux-tu me donner la couleur rouge ? Peux-tu me donner la couleur bleue ? Montre moi jaune, montre moi bleu…
Variante : Peux-tu mettre ici rouge ? Peux-tu mettre là-haut bleu ? Peux-tu tourner jaune ?
undefinedA la fin de la 2ème étape, on demande à l’enfant de faire correspondre les couleurs. Pour les boîtes numéro 1 et 2. Je dis  à  Inès met le jaune avec le jaune et je donne la carte jaune qu’elle pose  à  côté  du jaune etc histoire de continuer à répéter les couleurs. Je le fais toujours à la fin de la 2ème étape si je sais qu’on ne va pas encore passer  à  la troisième étape.
undefined3ème étape : On la fait que si l’on sait que l’enfant connaît toutes les couleurs et ne va pas échouer. On pose les trois couleurs sur le tapis et on dit : Quelle est cette couleur? Qu’est-ce que c’est ?

Si l’enfant échoue, c’est qu’il n’aura pas passé assez de temps sur l’étape numéro 2.

La leçon en trois temps avec le jeu  » Je devine  »

Depuis un bon moment, on a commencé l’activité du jeu  » Je devine  » afin de travailler sur le développement de la conscience phonologique. Inès adore cette activité, elle la réclame chaque jour !

Voici une idée pour ranger vos petits objets. C’est en attendant mes petites boîtes plastiques.
Comment fabriquer des boîtes pour vos petits objets ? 

27022010

Voici mes petits objets classés en ordre alphabétique. En bas, j’ai mis des objets pour les phonèmes à venir. Je les changes régulièrement afin de ne pas lasser Inès.
Prévoir un petit panier pour la leçon et y mettre trois objets.
27022011Jeu  » Je devine  » 

Avant de présenter à votre enfant les lettres rugueuses, il est extrêmement important de travailler avec le  » Je devine « . Celui-ci va contribuer à sensibiliser les enfants à des sons différents se trouvant dans un mot. L’enfant avance à travers les niveaux jusqu’à ce qu’il soit en mesure d’identifier tous les sons dans un mot donné, début/milieu/fin. 

Niveau: 1
Matériel nécessaire:
– 1 boîte 
– des objets commençant par un son clair. Assurez-vous que l’enfant soit familiarisé avec les noms de chaque objet et qu’il sait les identifier. Utilisez la leçon en trois temps si l’enfant ne connait pas le nom d’un objet.
– 1 tapis

Pour cet exemple je choisis : sac, dé et cône.

27022012

Présentation :
Prenez un objet de la boîte et placez-le sur le tapis. Dites :  » Je vois quelque chose avec mon petit œil qui commence par le son  » d  »  ». Assurez-vous que vous dites les sons correctement, il doit être court  » d  » et non  » dddddd  ». Comme il n’y a qu’un seul objet sur le tapis l’enfant sera en mesure de réussir et la réponse sera  » dé « . Répondez  » dé  » en insistant sur le son de la lettre initiale  » d  » . Mettez l’objet dans la boîte et prenez un autre objet. Répétez l’activité de la même manière avec le deuxième objet. Vous pouvez continuer cette activité avec autant d’objets que l’enfant a en besoin. Il n’y a pas de limmite de temps, on arrête quand l’enfant le souhaite.
Ne passez pas à l’étape suivante tant que votre enfant ne prend conscience de l’initiale de chaque mot. Cela peut prendre des jours, des semaines ou des mois. Soyez patient et continuez, changez les objets et modifiez l’emplacement des objets pour maintenir l’intérêt.

27022013

Niveau 2 : Vore enfant ayant développé une certaine conscience du son initial, vous pouvez présenter deux objets en même temps. Sur le tapis, on place dorénavant deux objets avec des sons initiaux différents. Dites à l’enfant « Je vois quelque chose avec mon petit œil qui commence par  » ss  » . L’enfant doit maintenant choisir entre les deux objets sur le tapis. Si l’enfant a maîtrisé le niveau 1 on peut espérer qu’il sera capable de distinguer les sons et choisir le bon objet. Si l’enfant choisit le mauvais objet, dans ce cas, le dé, il vous suffit de répondre  » d, dé « , mon petit oeil voit quelque chose qui commence par ‘ » ss  ». Continuez de travailler avec deux objets à la fois. Quand l’enfant réussi cette activité, augmenter graduellement le nombre d’objets.
Faites ensuite avec les trois objets en même temps sur le tapis.

27022014

Niveau 3 : Dans cette activité choisissez plusieurs objets. Choisissez un son qui représente plusieurs objets. « Je vois plusieurs choses avec mon petit œil qui commence par  » ss « . Encouragez l’enfant à trouver autant d’objets que possible. Une fois que l’enfant a maîtrisé cette étape alors il est prêt à commencer les lettres rugueuses (papier de verre). Le jeu  » Je devine  », ne s’arrête pas là, il faudra l’utiliser tout au long de l’apprentissage du son des lettres via les lettres rugueuses et au-delà ce qui lui permettra par la suite de travailler avec succès avec la série rose.

Série rose Montessori 

Niveau 4 : Ici, nous mettons l’accent sur le son qui termine un mot. Il est plus facile de limiter les objets, trois lettres phonétiques comme le sac, le fil, as. Placez deux objets sur un tapis commençant par le même son, mais qui finissent par des sons différents, par exemple sac et sable. Dites :  » Je vois quelque chose sur le tapis avec mon petit œil qui commence par  » ss  » et se termine par  » c « . L’enfant ne sera pas forcément répondre dès la première fois. S’il choisit le sable dites  » Oui, sable commence par  » ss  » mais je vois quelque chose qui commence par ‘s’ et se termine par « c ». Cela permet d’entendre à nouveau les sons de la fin. Alors on répète le son …. » c « . Une fois que l’enfant maîtrise ce niveau, il sera en mesure d’identifier le son du début et de la fin d’un mot.

Niveau 5 : Une fois le niveau 4 maîtrisé continuer de la même manière avec le son du milieu. Cela peut être très difficile pour certains enfants. 

Commencez la présentation des lettres rugueuses une fois que l’enfant aura maîtrisé le niveau 3.

Ne soyez pas frustré si votre enfant ne maîtrise pas l’un des niveaux, vous pouvez continuer chaque niveau aussi longtemps que l’enfant le désire. Si l’enfant est désintéressé ou indifférent, c’est peut être parce que l’enfant n’est pas prêt. Dans ce cas, la meilleure à faire est de mettre l’activité loin et d’essayer de nouveau dans quelques semaines. Cette activité est extrêmement importante pour de nombreuses activités concernant le langage. Si vous avez un enfant plus âgé qui a des difficultés à épeler les mots, vous pouvez aussi utiliser cette activité.

Voici des supports pédagogiques si vous n’avez pas de petits objets.

Jeu  » Je devine  » niveau rose

Jeu  » Je devine  » niveau bleu

Jeu  » Je devine  » niveau vert

La leçon en 3 temps

Avec Inès, nous avons commencé depuis un certain temps l’initiation  à  la lecture avec le son des objets. Nous allons donc bientôt passer aux lettres rugueuses car elle commencé  à reconnaître une bonne partie des sons de l’alphabet. Je me suis donc dis que c’était le bon moment pour vous faire partager ce que la prof de Sofiane a posté sur son blog concernant la leçon en trois temps. Etant donné qu’apparemment, sur le net on trouve beaucoup d’explications de comment se déroule la leçon en trois temps, mais  à  chaque fois que je l’ai expliqué  à  la prof de Sofiane elle me disait que ce n’était pas correcte, donc de son côté elle a fait des recherches sur les sites en anglais et idem difficile pour elle de trouver une bonne explication.

Elle a donc fait un post  à  ce sujet que j’ai traduis avec son autorisation afin de connaître la bonne façon de faire la méthode en 3 temps, qui est la clé de l’apprentissage dans la méthode Montessori, d’où  l’importance de la faire correctement. Si vous souhaitez partager ce post je vous demanderai de ne pas faire de copier coller mais de mettre le lien de cet article directement sur votre blog.

Merci d’avance.

http://thelearningark.blogspot.com/2010/12/presentation-of-sandpaper-letters-three.html

Voici la traduction :

Certains de mes amis homeschooling m’ont posé des questions sur la présentation des lettres rugueuses. J’ai regardé en ligne les vidéos et les explications mais je ne suis pas satisfaite de ce que j’ai trouvé. Je n’arrive pas  à trouver une présentation exacte et il est crucial que les lettres rugueuses soient utilisés correctement. Je suis sûre qu’il y a des bonnes instructions sur le net, mais je ne les ai pas trouvé.

Les lettres rugueuses sont enseignés à l’aide de la leçon en trois temps. Il est très important en tant que professeur ou personne qui instruit ses enfants, qu’elle maîtrise la leçon en trois temps car il est un outil pédagogique important et utilisé tout au long de la méthode Montessori dans tous les domaines différents.

Avant de commencer:

Les lettres rugueuses doivent être présentées après que l’enfant ai travaillé avec le  »Jeu je devine », s’assurer que l’enfant a déjà une certaine compréhension de la relation entre les sons et les mots. Pour commencer la présentation des lettres rugueuses, vous devez choisir 2-3 lettres qui semblent très différentes et de son très différent. J’ai l’habitude de prendre la première lettre du nom de l’enfant et une autre lettre très différentes. L’enseignant/La maman doit s’asseoir à droite de l’enfant et cette activité devra être faite à une table afin de préparer indirectement l’enfant à l’écriture.

Je voudrais te montrer comment on écrit ces sons. Vous n’êtes pas obligé de le dire, mais je trouve que cela aide l’enfant à mieux comprendre ce que sont les symboles. L’enfant maîtrise déjà des sons, il peut les produire, les entendre et isoler le son dans un mot, la seule nouvelle chose avec les lettres c’est de reconnaître indirectement les symboles et les associer avec les sons.

La première période

Dans la première période, on prend une lettre, on la touche et on nomme le son à l’enfant. Habituellement je fais toucher et répéter 3-4 fois le son et ensuite j’invite l’enfant à toucher et à dire le son. Je répète le son 3-4 fois et l’enfant le répète. Je mets ensuite cette lettre de côté hors de la vue de l’enfant ou je la retourne et je la place sur le côté de la table. Je prends la lettre suivante et je fais la même chose, je la touche et je la nomme et je dit le son 3-4 fois. Ensuite, j’invite l’enfant à toucher et à dire uniquement le son. Puis retirez la présente lettre et faire de même pour la troisième.

Il est très important que l’enfant ai une seule lettre en face de lui. C’est pourquoi je garde dans mes mains les autres lettres. Dans la première période, on isole chaque lettre et on lui dit le son. En même temps, toucher la lettre et s’assurer qu’on la touche dans le bon sens. Si l’enfant touche mal la lettre, on ne le lui dit pas, on retouche la lettre correctement et on l’invite à refaire. Il faudra du temps avant que l’enfant touche les lettres correctement.

La deuxième période

Habituellement, nous commençons la deuxième période juste après la première, cependant, si l’enfant est en difficulté ou qu’il a perdu tout intérêt vaut mieux faire une petite pause et y revenir plus tard. Placez les trois lettres en face de l’enfant et les nommer en les posant. Ensuite, demandez à l’enfant Peux-tu toucher  »s »? Puis, Peux-tu toucher « u »? Puis, Peux-tu toucher  »m »? Ensuite, vous devez modifier la commande, j’ai écrit une petite liste des différentes consignes qui peuvent être utilisés avec la leçon période en trois temps.
– Peux-tu toucher?
– Peux-tu m’indiquer?
– Peux-tu tenir?
– Peux-tu me donner?
– Peux-tu mettre sur la table?
– Peux-tu mettre dans le panier?
– Peux-tu mettre ici?
– Peux-tu pointer et dire?

Choisissez une des consignes et faites la pour les trois lettres.  »Peux-tu me donner  »m » ? Peux-tu me donner  »a » ? Peux-tu me donner  »u »? Ensuite, choisissez une autre consigne et faire la même chose. Continuez jusqu’à ce que vous êtes sûr que l’enfant connaît les lettres. Dans cette période, nous fournissons à l’enfant le son des lettres et on lui permet d’associer le son à la lettre. Nous ne demandons pas à l’enfant de dire le son d’une lettre ou encore de nommer la lettre, tous ce que l’enfant a à faire pour l’instant est d’associer le son et le symbole de la lettre.

Si l’enfant fait une erreur en cette période …
J’ai dit : Peux-tu toucher  »s » ? Et l’enfant touche  »m » à la place. Je vais dire simplement C’est  »m » tout en pointant  »m » et je lui redemande : Peux-tu toucher  »s » ? De cette façon, je ne dis pas non ou et je ne donne pas à l’enfant le sentiment d’avoir échoué.

Vous devez continuer avec la deuxième période jusqu’à ce que vous soyez sûr que l’enfant connaît les lettres. Cette période est très longue et la plus importante. Assurez-vous que vous donnez à l’enfant beaucoup de chances de toucher et de dire le son, de le répéter plusieurs fois et de le répéter après nous.

Voici comment je met fin à la deuxième période. Je demander à l’enfant de toucher et de retourner chaque lettre. De cette façon, aucune lettre n’est visible donc quand j’arrive à la troisième période j’ai juste à retourner les lettres.

La troisième période

Je commence en général cette période en disant : Penses-tu pouvoir me dire comment se nomme cette lettre ?. Montrer la lettre ou la retourner si elle est placé face cachée et demandez à l’enfant de la nommer et de la toucher. Si les deux premières périodes ont été faites correctement l’enfant doit être capable de faire la troisième période sans aucunes difficultés. Faire de même pour la deuxième et la troisième lettre.

Après la période de la leçon 3

La prochaine étape est de prendre une lettre et de demander à l’enfant s’il connaît un mot qui commence par S. Aidez l’enfant à nommer des mots qui commencent par s (serpent, soleil ect..).

Quelques conseils :

– toujours commencer par la première période, même si vous refaites l’activité.
– assurez-vous que l’enfant touche la lettre et qu’il dit le son en même temps.
– assurez-vous que l’enfant reproduis le son correctement. Les lettres doivent être dites comme ce qui suit  »mm » et non  »maa ».
– chaque fois que vous refaite cette activité, revoir les lettres vues dans la leçon précédente puis faire trois nouvelles lettres. Si l’enfant a oublié quelques lettres, refaire les trois périodes brièvement. Voir si l’enfant se rappelle le son de la lettre et le sens de l’écriture. Si l’enfant ne se souvient pas, alors lui demander de toucher la lettre à nouveau. En touchant la lettre, cela active la mémoire de l’enfant et peut aider l’enfant à se souvenir du son plus facilement.
– un enseignant Montessori m’a dit que pour s’assurer que l’enfant réussisse, il faut toujours commencer chaque nouvelle période avec la lettre qui a été utilisée dans la période précédente. De cette façon, l’enfant a se son  »frais »dans la tête et il sera capable de le reconnaître plus facilement.

Vous pouvez utiliser cette description de la leçon en trois temps pour enseigner les autres activités.